Actualité

Printemps 2021 : Bilan d’une année de reconstruction

Salut à toi, fidèle compagnon.ne de longue date de Serendip, ou nouvel arrivé.e dans notre réseau ! Le projet de l’Oasis de Serendip fêtera bientôt sa 7ème bougie, et nous prenons le clavier pour t’en raconter les dernières actualités.

Cela fait un an que l’Oasis de Serendip se reconstruit, dans l’ombre, à l’initiative d’une équipe resserrée de 4 personnes (2 couples). Barbara et Guilain ont en effet décidé de rejoindre l’aventure, à un moment pas facile (et c’est un euphémisme). Avec Jessica et Samuel, nous formons donc le nouveau « moteur » du projet. Autant te dire tout de suite que la mécanique est déjà bien huilée, et qu’il n’aura pas fallu un long tour de chauffe pour entrer dans le vif du sujet !

Notre équipe de gauche à droite : Jessica, Samuel, Barbara et Guilain

Dès le printemps dernier en effet, et en pleine crise sanitaire, nous avons travaillé de manière méthodique : d’abord faire le bilan de tout le passif de la SCI et de l’association. Vérifier que les conditions sont réunies, a minima, pour qu’une poursuite du projet soit possible. Prendre soin de dialoguer avec toutes les personnes qui restent impliquées d’une manière où d’une autre, afin de clarifier le positionnement de chacun, les attentes éventuelles, les projections. Désamorcer les situations potentiellement sources de conflits. Prendre soin de notre nouvelle petite équipe.

Nous avons ensuite fait le point sur notre énergie disponible, le temps que nous sommes prêt.e.s à consacrer. Nous nous sommes entendus sur une ambition commune : rénover la bâtisse avant tout, pour ne pas trop nous disperser. La 1ère conséquence a été de mettre en attente les chantiers de plantations d’arbres prévus pour l’automne 2020 (ils nous attendent bien au chaud à la pépinière des Alvéoles), se préserver pour réussir à trouver un équilibre entre vie personnelle, vie professionnelle, et montage du projet. 

A partir de septembre, les réunions se sont multipliées : avec les avocats pour retravailler les statuts de la SCI, organiser les entrées et les sorties. Cette étape s’est clôturée avec succès en décembre dernier, et nous avons pu « tourner une page », pour en ouvrir immédiatement une autre en janvier dernier.

Au creux de l’hiver, nous avons en effet pris des dispositions pour nous entourer du mieux possible, avec notamment un nouvel architecte et un nouveau comptable. Clôturer le travail réalisé avec l’architecte et le charpentier avec qui nous avions travaillé jusqu’à présent pour la rénovation de la grange et de l’espace pro (nouvelle charpente et dalle isolée). Travailler sur une esquisse pour le projet de rénovation : 2 logements et 2 gîtes, sans compter un espace pour l’activité agricole. Préparer le dépôt d’une nouvelle déclaration préalable de travaux. Monter le plan financier de la SCI, et celui de la future SAS qui portera l’activité d’accueil (gîtes). Organiser la vente des 2 logements, qui seront rénovés directement par leurs occupants/habitants.

Aujourd’hui l’heure est à l’optimisme. Si le projet a beaucoup évolué dans sa forme juridique et sa gouvernance, nous pensons avoir réussi à en préserver l’âme, tout en le rendant plus réalisable. Quelles que soient les formes, nous sommes surtout heureux de pouvoir suivre notre cap : participer à ce grand mouvement de la transition, en proposant un lieu à la fois de ressource et d’expérimentation, au service du vivre et du faire ensemble. Les prochaines semaines seront décisives, et nous allons solliciter l’aide de toutes celles et ceux qui le pourront pour un chantier participatif, du 26 juillet au 15 août. Nous publierons prochainement des précisions sur notre site internet, mais si tu es intéressé.e, contactes-nous !

A très bientôt sur les chemins de la transition.

Barbara, Jessica, Guilain et Samuel

18 commentaires

  • sauvage

    un immense bravo pour votre détermination…. votre souplesse et optimisme partagé dans ce texte

    je vous envoie tout plein d ‘énergie positive et peut être aurons nous l’occasion de nous retrouver autour de ce beau projet de formations solidaires et/ou de yourte en partage 🙂

    je reste à l’écoute…

    laetitia

    • Jess de Serendip

      Coucou Laetitia ! Merci pour ton petit mot. Les yourtes sont pour l’instant difficiles à installer à Serendip, mais nous serions heureux et honorés de construire une formation avec toi dès que nous pourrons à nouveau accueillir ! On t’embrasse bien fort !

    • Jess de Serendip

      Merci pour ce message Gérard ! Nous vous informerons dès que le lieu sera réouvert, sans doute pas avant l’automne 2022, sauf pour les chantiers collectifs des prochains mois. A bientôt !

  • Hue

    Quel plaisir de voir que le projet se poursuit ! Tellement heureuse que vous puissiez retrouver une énergie dans cette oasis qui permettra j’en suis sûre de semer des graines de résilience, de bienveillance, de connexion avec le vivant!! Je vous soutiens de ma Normandie et espère que je pourrai un jour revenir dans ce merveilleux site avec une équipe au top!🙏❤️

    • Jess de Serendip

      Quel plalsir de vous lire !! J’espère que vous allez bien, et que vous avez trouvé un projet qui convient à votre coeur pas trop loin d’Avignon !

  • Adeline

    Je vous souhaite le meilleur pour ce renouveau ! Avec toujours l’espoir de revenir en ce lieu qui à changé ma vie, en mieux… qui sait, peut être un chantier participatif ! 🙂
    Belle route à vous et à bientôt !

  • Hélène Journet

    Merci pour le partage, merci pour la persévérance, merci pour l’énergie, merci d’être toujours là.
    Peut-être qu’on sera avec vous vers le 15 août, sur le retour de nos vacances avec Loïc.
    Je vous embrasse.

  • SYLVIANE BOUTIN

    Courage pour la bonne marche de cette entreprise renouvelée !!!
    Des photos de l’Oasis tel qu’il est maintenant et tel qu’il devrait devenir
    aiguiseraient peut-être la curiosité et l’intérêt de vos lecteurs ?
    Qu’en pensez-vous ?
    Bisous !

  • Anne et Didier minot

    Merci de ces nouvelles. On sent que ça n’a pas été facile mais vous avez tenu. Bravo ! Nous vous souhaitons une continuation plus simple.
    Bien amicalement
    Anne et Didier

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *